Shou Bo International Lutte Chinoise Official Logo

Shou Bo International / PRESSE-MEDIA

Presse sur  le Shou Bo et Tai Chi Chuan Arts Martiaux Chinois Paris France

LA PRESSE

Grande soirée commémorative organisée par l'AFSJ, pour le 55ème anniversaire des relations franco-chinoises

Grande soirée commémorative organisée par l'AFSJ, pour le 55ème anniversaire des relations franco-chinoises, pour les jeux olympiques de Paris 2024 et pour l’obtention du plus haut grade obtenu pour Me YUAN Zumou 8ème duan et nos nouveaux gradés au sein de l’AFSJ.

La présence de M. Wang Bosheng, président de l'Association franco-chinoise de lutte, le président de la Chambre de commerce du Shandong, le Président de l’AFSJ de Paris, le Président de l'Association Tai Chi Chuan78 de Saint-Germain en Laye Gilles Gautherin, le Président de l'Association de yoga sino-française pour la jeunesse M. Wang Kaizhou, et le Secrétaire du bureau des affaires culturelles de l'ambassade de Chine. La soirée a commencée par des démonstrations de SHOU BO par le groupe des enfants, puis des applications martiales par des adultes, de SHOU BO par les athlètes entraînés par Me YUAN.

Les discours des personnalités ont suivi, et M. l’attaché culturel a souligné sa surprise de voir le travail effectué par les démonstrateurs et a découvert cet art martial ancestral chinois : le SHOU BO. Cette belle soirée s’est poursuivie par un dîner chinois au restaurant le Président. Me YUAN était ravi d’avoir réuni autour de lui quelques 135 convives. Nous prévoyons le 14ème tournoi international de shoubo en 2020.

Voir plus de photos

Texte du journaliste chinois traduit : Dans la soirée, M. Wang Bosheng, président de l'Association franco-chinoise de lutte, le président de la Chambre de commerce du Shandong, le Président de l’AFSJ de Paris, le Président de l'Association Tai Chi Chuan78 de Saint-Germain en Laye Gilles Gautherin, le Président de l'Association de yoga sino-française pour la jeunesse M. Wang Kaizhou, et le Secrétaire du bureau des affaires culturelles de l'ambassade de Chine, ont prononcé un discours devant Maître Yuan Zumou. Les résultats du spectacle sont pleinement confirmés et nous espérons que davantage de personnes pourront partager la profonde culture chinoise avec des amis français.

Selon des reportages, Yuan Zumou a ouvert en 1987 une classe de formation en chinois dans le 13ème arrondissement de Paris pour promouvoir la lutte pour chinoise. D'abord, les enfants chinois, puis les adolescents français sont venus à l'école.

Yuan Zumou a déclaré que le maintien de la culture sportive traditionnelle chinoise constituait une ambition immuable : grâce au grand esprit de tolérance culturelle de la nation française, il a pu ouvrir une fenêtre montrant le charme des sports traditionnels chinois dans le centre mondial d'échange culturel de Paris. Créer une plate-forme de communication et de pratique de la Coupe de Paris pour les passionnés d'arts martiaux chinois et d'arts martiaux.

En 2006, Yuan Zumou a reçu le "Prix de la lutte chinoise en matière de lutte majeure" décerné par la China Wrestling Association en 2006 et est devenu le premier Chinois à recevoir la médaille d'or du sport français en 2013.

Dans une interview avec des journalistes, Yuan Zumou a déclaré: "Grâce au statut du Centre mondial d'échanges culturels de Paris, la lutte à la chinoise et la poussée à la main moderne seront encouragées pour inclure l'Europe occidentale, l'Europe orientale, l'Afrique et l'Amérique du Sud à travers la biennale Paris Mayor Cup. Plus de 20 pays dans le monde, y compris l'Amérique du Nord.

L'esprit inclusif de la culture étrangère de la nation française a fait du tournoi international sur invitation de la Coupe du maire de Paris, fondé en 1992, après le succès de la douzième session, devenu un élément important de la promotion de la culture traditionnelle de la nation chinoise par le biais de sports compétitifs. Plate-forme outre-mer.

Respecter les autres, se mettre au défi, ne pas être impoli et brutal, afficher un style compétitif rapide, chic, souple et élégant, le mouvement moderne de la culture physique et mentale avec des techniques de combat, étincelant la sagesse de la nation chinoise.

Il croit fermement qu'aujourd'hui, alors que les êtres humains entrent dans la civilisation écologique, le mouvement des arts martiaux compétitifs contenant la connotation culturelle harmonieuse de la nation chinoise dirigera la nouvelle tendance du mouvement des arts martiaux mondiaux.


SHOU BO : UN STAGE D’ARBITRAGE POUR PROMOUVOIR LA DISCIPLINE

La Fédération malienne de shou bo (FMSB) a organisé les 27 et 28 avril 2019, au stade Modibo Keïta, un stage national d’arbitrage de la discipline. Au total, 12 arbitres issus des ligues de Bamako, Kayes, Ségou, et Koulikoro ont participé avec succès au stage. La formation a concerné les règles d’arbitrages. Elle était divisée en deux parties : La formation administrative et la formation technique.

Voir plus de photos

Le stage était dirigé par les experts Abdoulaye Niambélé et Moussa Daouda Traoré. La formation administrative a concerné la rédaction des correspondances, l’étude des feuilles d’engagement, de pesée et de tirage au sort. "Il faut avoir une licence à jour pour participer à une compétition. Puis, il faut effectuer les engagements. Les fiches d’engagement servent de fiches de pesée qui vont servir aux fiches de tirage au sort, qui servent à leur tour aux fiches de combats. Le Shou Bo se décline comme les autres arts martiaux, soit par tableau, soit par poule", a expliqué Abdoulaye Niambélé. La partie technique est la partie la plus sensible. L’arbitre doit être impartial et être capable de connaître les points à attribuer aux combattants pour chaque action. Au Shou Bo, l’arbitre principal est assisté des deux arbitres. Deux personnes à la table d'arbitrage notent les points des combattants et s’occupent du chronométrage. Au Shou Bo, un round correspond à deux minutes. Pour le Président de la Fédération malienne de Shou Bo, M. Dramane Sangaré, le stage s’inscrit dans le cadre de la promotion du Shou Bo au Mali. "Il faut former des arbitres pour espérer promouvoir une discipline. La dernière fois, nous avons formé des ceintures noires de Shou Bo, cette fois, ce sont au tour des arbitres. Cela va nous permettre dans les jours à venir d’organiser plusieurs compétitions dans toutes les ligues", a déclaré le premier responsable du Shou Bo malien. Pour le Président d’honneur de la Fédération malienne de Shou So, M. Oumar Ibrahim Touré "Ministre de la sécurité alimentaire", lorsqu'on veut promouvoir une discipline, il y a des éléments importants qu’il faut avoir. "L’arbitrage est un élément essentiel", a-t-il insisté. "Ma conviction est que cette discipline peut progresser dans notre pays. Au-delà de toutes les valeurs qu’elle incarne : le respect, la tolérance et la non violence", a indiqué le président d’honneur de la FMSB.

"Il y a quelques mois nous avons organisé à Bamako, un tournoi international qui a regroupé 8 pays africains et le Mali est sorti vainqueur de la compétition. Depuis ce jour là, nous avons vu que nous pouvions progresser. Notre ambition est d’aller au-delà du titre africain. Le Shou Bo pourrait être rapidement une discipline olympique. Ce combat est en train d’être mené au plan international. Si notre pays est bien préparé avec ce départ important, nous pensons pouvoir, dans un proche avenir, décrocher une médaille olympique. C’est pour cela que je me réjouis de ce stage. Le combat que nous menons va certainement aboutir parce que nous avons la volonté, nous sommes déterminés, nous sommes convaincus que nous allons réussir", a conclu Oumar Ibrahim Touré.

Art martial chinois à part entière, le Shou Bo (lutte traditionnelle chinoise), signifie littéralement "combat à mains nues". Plusieurs anciens écrits chinois font référence, tout au long de l’histoire, à cette forme de combat. Le Shou Bo est une discipline pratiqué par les hommes et les femmes, par catégories d’âge : minime, cadet, junior, sénior et par catégories de poids : -55kg -60kg -73kg, -81kg -90kg -105kg +105kg chez les hommes et les -50kg -55kg -60kg -73kg -81kg -95kg +95kg.


Reportage en Chine sur Me Yuan et sur le SHOU Bo, à la télé CCTV4.

Yuan Zumou est un voyageur franco-chinois. Il combine la lutte à la chinoise et le sanda, pour créer un nouveau type de defense dans les arts martiaux.

Voir le reportage du 26 Mars 2019

Details →


China Central Television (CCTV) a filmé Maître Yuan avec son groupe TAI CHI CHUAN 78

China Central Télévision CCTV filmant Maître Yuan Zumou

China Central Television (CCTV), La chaine de television la plus importante de Beijing a filmé Maître Yuan et son groupe de Tai Chi Chuan dans la forêt de Saint Germain En Laye le Samedi 26 Janvier 2019.

Voir plus de photos


Besoin de renseignements ? Contactez nous au +33 1 42 03 54 94

Logo officiel de la Federation Internationale de Shou Bo
SHOU BO INTERNATIONAL

Fédération Internationale de Shou Bo
6, rue Civiale
75010 Paris

Email: shoubo.international@gmail.com